Adressage:mac

From aldeid
Jump to: navigation, search

Adressage MAC

Définition

L'adresse mac (Media Access Control address), également apelée adresse physique correspond à l'adresse physique d'une carte réseau et permet d'identifier de manière unique une adresse sur la deuxième couche (couche liaison) du modèle OSI.

Une adresse mac est composée de 6 bytes héxadécimaux (soit 48 bits), chacun étant séparé par « : ». Par exemple : 00:1C:BF:8F:7A:A3. Les correspondances décimales varient entre 0 et 255.

Byte # 0 1 2 3 4 5
Adresse mac 00 1C BF 8F 7A A3
Correspondance décimale 0 28 191 143 122 163

Les 3 premiers bytes correspondent à des données constructeur. Le site http://www.frameip.com/ethernet-oui-ieee/ permet de connaître le constructeur, à partir de l'adresse mac fournie.

Les 3 bytes suivants correspondent à l'identifiant de la carte et sont attribuées par les constructeurs.

L'adresse FF:FF:FF:FF:FF:FF correspond à l'adresse broadcast du réseau.

L'adresse mac est utilisée sur certains matériels (bornes wifi, pare-feux, etc.) afin d'effectuer un filtrage. Néanmoins, il est possible de modifier et donc d'usurper l'adresse mac (voir paragraphe « Modification de l'adresse mac »).

Connaître l'adresse mac

Sous Linux, la commande ifconfig permet de lister toutes les interfaces réseau. Elle affiche également les adresses mac :

vmnet8 Link encap:Ethernet HWaddr 00:50:56:c0:00:08
inet adr:172.16.196.1 Bcast:172.16.196.255 Masque:255.255.255.0
adr inet6: fe80::250:56ff:fec0:8/64 Scope:Lien
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
Packets reçus:0 erreurs:0 :0 overruns:0 frame:0
TX packets:26 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 lg file transmission:1000
Octets reçus:0 (0.0 B) Octets transmis:0 (0.0 B)

Sous Windows, la commande ipconfig /all fournit ces informations.

Modification de l'adresse mac

Sous Linux, quelques lignes suffisent à modifier l'adresse mac :

# ifconfig wifi0 down
# ifconfig wifi0 hw ether 00:50:56:c0:00:08
# ifconfig wifi0 up
# /etc/init.d/networking restart

Sous Windows, le programme « etherchange » (http://www.laboratoire-microsoft.org/d/d/?id=17429) permet de réaliser cette opération.